En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !

Actualités

 Formation - Écoles
Agrandir taille de caractères Réduire taille de caractères Imprimer cet article
Le succès de la licence professionnelle métiers des arts culinaires ne se dément pas
mardi 29 mai 2012 13:39

Angers (49) Unique en France, la licence professionnelle métiers des arts culinaires et des arts de la table proposée à l'université d'Angers (49) affiche complet. On recense 150 dossiers déposés pour 60 places seulement.

© DR
Passionné de cuisine, l'universitaire Olivier Etcheverria est responsable de la Licence professionnelle métiers des arts culinaires et des arts de la table à l'université d'Angers.

À 12 ans, il voulait être cuisinier. Mais les parents d'Olivier Etcheverria lui déconseillent ce choix professionnel. Trop risqué. Il s'inscrit en géographie à la Sorbonne. Au fil de son cursus, il se spécialise en géographie culturelle, "car l'alimentation en faisait partie". Sorti major de promotion de son DEA, il commence à enseigner l'initiation à la géographie avec une liberté totale sur le contenu de son programme. Il intègre alors la 'géographie gourmande' à ses cours. En 2001, Jack Lang, ministre de l'Éducation nationale, crée un poste à l'université d'Angers (49) pour enseigner, dans le cadre d'une licence professionnelle, les métiers des arts culinaires et des arts de la table. Olivier Etcheverria postule et décroche le poste.

La moitié des cours sont assurés par des professionnels
La première année, une vingtaine d'élèves s'inscrivent. Onze ans plus tard, la licence accueille 60 étudiants : 45 à Angers et 15 à Avignon, où l'option cultures culinaires et savoirs gastronomiques méditerranéens est proposée. L'explication de ce succès ? "D'emblée, j'ai cherché à créer un réseau avec des chefs. J'ai été à leur écoute. Je leur ai demandé ce qu'ils attendaient d'une telle licence. Si bien que celle-ci a vite reçu le soutien des professionnels, qui assurent la moitié des cours", avance Olivier Etcheverria. Conséquence : "tous les étudiants font leur stage chez des étoilés."
Pour départager les 150 dossiers reçus pour chaque nouvelle promotion, Olivier Etcheverria juge les candidats en fonction "du niveau académique, du sérieux, de l'enthousiasme et du projet professionnel". Quant au choix de l'option de la licence, il est déterminé lors d'un entretien et en fonction du projet professionnel présenté. Le taux de réussite de la licence est de 100%, parce que les étudiants sont motivés. Et "parce que le secteur embauche et s'ouvre à de nouveaux métiers", ajoute Olivier Etcheverria. En effet, la licence forme aussi bien de futurs directeurs de restaurants, consultants et formateurs que des designers culinaires ou autres spécialistes de l'art de recevoir à la française. "50 % des étudiants sont recrutés durant leur stage et 50 % trouvent un travail dans les trois mois qui suivent la fin du cursus." Pour l'année universitaire 2012-2013, la sélection des candidats a commencé. Elle se termine le 31 mai.
Anne Eveillard

Gastronomie et développement local en débat à Angers
À l'initiative du Groupement de recherche angevin en économie et management et du laboratoire Espaces et sociétés - Angers, une rencontre pluridisciplinaire sur le thème « Gastronomie et développement local » aura lieu à Angers (49) les 24 et 25 octobre. L'organisation de ce colloque, soutenu par l'UFR Ingénierie du tourisme, du bâtiment et des services de l'université d'Angers, a été motivée par l'inscription du repas gastronomique des Français sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Ainsi que par le choix de plusieurs chefs - dont Michel Bras, Régis Marcon, Michel Trama… - d'installer leurs restaurants dans des zones rurales, afin de dynamiser le développement économique et touristique local.
Pour en savoir plus : cecile.clergeau@univ-angers.fr

Université d'Angers
7 allée François Mitterrand
BP 40455
49004 Angers cedex 01
www.univ-angers.fr
Tél. : 02 44 68 81 00



Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


  Publier


Formation - Écoles
Rentrée 2016 : Les bonnes résolutions de Najat Vallaud-Belkacem
lundi 29 août 2016 17:58
La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche vient de dévoiler ses...  Lire la suite
 
Rentrée 2016 : Pour Nathalie Hamon (Fnapeetht), il faut "informer les parents et les aider à s'adapter"
lundi 29 août 2016 09:54
La présidente de la Fédération nationale des associations de parents d'élèves de l'enseignement technique hôtelier et touristique...  Lire la suite
 
En Languedoc, les sommeliers-formateurs ont anticipé la rentrée
vendredi 26 août 2016 12:06
Le temps d'un séjour dans le vignoble, les professionnels ont tenu leur assemblée générale et élu le Toulousain Robert Desbureaux à la présidence ...  Lire la suite
 
Rentrée 2016 : "Une année d'élections à l'ANPCR"
vendredi 26 août 2016 09:52
Alors que l'Association nationale des professeurs de cuisine et restaurant des CFA (ANPCR) s'apprête à souffler ses trente bougies...  Lire la suite
 
Rentrée 2016 : "Les jeunes doivent s'ouvrir aux langues étrangères et au développement durable"
jeudi 25 août 2016 11:10
Joseph Le Gal, président de l'Association nationale des écoles privées d'hôtellerie et de tourisme (Anephot), souhaite redorer le blason  Lire la suite
 

Autres articles...
   


Numéro Campus 2013
Le journal L'Hôtellerie Restauration
Newsletter
Quotidienne
Rechercher une formation une école
Besoin d'un renseignement ? Ayez le réflexe Boite à outils
Salon - Agenda
Salon - Agenda
L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales