En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !

Actualités

 Formation - Écoles
Agrandir taille de caractères Réduire taille de caractères Imprimer cet article
CAP poissonnerie et marayage : des passerelles vers l’emploi
mercredi 2 juin 2010 11:12

Boulogne-Sur-Mer (62) Au cœur de la zone d’activités Capécure, le Centre de formation aux produits de la mer Marcel Baey (CFPMB) suscite l’intérêt des apprentis et des demandeurs d’emploi pour le CAP poissonnerie.

 Une formation de neuf mois et un diplôme à la clé pour les demandeurs d'emploi.
 

Il y a de moins en moins dartisans poissonniers, on occulte les poissonniers ambulants ou ceux des grandes et moyennes surfaces." constate Olivier Lannoy, responsable valorisation culinaire au Centre de formation aux produits de la mer de Boulogne Marcel Baey (CFPMB). Témoin et acteur de l’engouement des jeunes pour les métiers du poisson, Olivier Lannoy encadre huit demandeurs d’emploi venus de Lille, du Touquet ou d’Etaples, voire de l’Oise. La promotion 2010 est un bon cru selon l’ancien second de cuisine de la Matelote, confiant sur le taux de réussite aux examens du mois de juin. Différentes épreuves viennent conclure les neuf mois du cursus du CAP poissonnerie : transformation d’un poisson, vente d’un produit de la mer, montage d’un plateau de fruits de mer, réalisation d’une recette pour deux personnes en une heure et demie…

Si pour certains, qui entendent par exemple se lancer dans la reprise d’une poissonnerie, ce cursus s’inscrit dans la continuité d’un projet, le devenir du poissonnier passera par la cuisine”, estime Olivier Lannoy. Celui-ci a un grand intérêt à doubler ses compétences, comme d’ajouter un rayon traiteur à sa poissonnerie”, poursuit-il. L’obtention du diplôme, sans examen continu, est décisive. Ce partenariat réussi avec Pôle emploi conduit à la création d’un CAP cuisinier sollicité par Campus Pro, opérationnel dès le mois de juillet. Une centaine de demandeurs d’emploi ont déjà franchi la porte du CFPMB.

S’adapter à la demande des entreprises

Avec une centaine d’apprentis formés chaque année, David Thiers, l’adjoint de la direction du Centre, se félicite lui de l’efficacité des contrats d’apprentissage, citant en particulier le CAP Marayage, le seul proposé dans la région. “Nous participons à notre manière à la réduction du taux de chômage. Nous nous adaptons à la demande des entreprises. Un tiers des employeurs sont des poissonniers ambulants, un tiers des sédentaires et le dernier tiers concerne la grande distribution. Nous plaçons les apprentis en fonction de leur profil.” Les 95% des jeunes apprentis qui restent dans l’entreprise tutrice, traduisent la bonne dynamique d’une filière qui recrute. 

 
Le centre, en perpétuelle “veille technologique”, s’équipera de deux tableaux numériques, d’une salle de visioconférence en relation avec les autres CFA pour être en phase avec la réalité économique. Pour la rentrée prochaine, dix à quinze dossiers seront retenus sur une centaine de demandes, après des tests écrits et des oraux de sélection. Le projet de la modernisation de la zone portuaire boulonnaise Capécure 2020 pourrait doper les perspectives d’emploi.
Laurène Leuridant



Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email
Formation - Écoles
Le CFA d'Orléans pilote pour la restauration des malvoyants
vendredi 26 mai 2017 16:11
Une association créée par un restaurateur a lancé une formation destinée aux cuisiniers et serveurs accueillants les déficients visuels.  Lire la suite
 
Baptême de promotion 2017 de Vatel Lyon
vendredi 26 mai 2017 15:41
Entourés de leurs parents, les étudiants en MBA in International Hotel Management de Vatel Lyon se sont réunis le 23 mai...  Lire la suite
 
Les élèves d'écoles hôtelières filment le métier qui leur plaît
vendredi 26 mai 2017 09:52
La cérémonie de remise des prix du concours Je filme le métier qui me plaît a eu lieu le 23 mai au Grand Rex, à Paris. Pour cette 10e édition...  Lire la suite
 
CEFAA : une matinée pour choisir votre avenir
mercredi 24 mai 2017 17:21
Les hôtels-restaurants du Grand Roissy viennent recruter au CEFAA (formations en hôtellerie et restauration) de Villepinte...  Lire la suite
 
La Soirée des étoilés organisée à l'école des métiers du Lot
mercredi 24 mai 2017 17:05
Quercy Gourmand TV et ses partenaires ont organisé, le 24 avril à l'école des métiers, la Soirée des étoilés, qui récompensait les six chefs étoilés...  Lire la suite
 

Autres articles...
   

Snapcode lhotellerie-LHR
lhotellerie-LHR
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration
Newsletter
Quotidienne
Rechercher une formation une école
Besoin d'un renseignement ? Ayez le réflexe Boite à outils
Salon - Agenda
Salon - Agenda
L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales