Se connecter   S'abonner  
Les ACTUALITÉS de L'Hôtellerie Restauration en flux RSS
Actualités
classées par   Date | Rubrique | Région
Accueil > Actualités > Emploi
Les rémunérations 2012 dans les métiers des CHR : "Côté accueil, réception, étages"
mercredi 13 février 2013 14:55

RéagissezRéagissez
PartagerPartager   ImprimerImprimer   Agrandir taille de caractères   Réduire taille de caractères

Attention : toutes les fourchettes de salaires sont en brut

Chef de réception        2 200 à 3 600 €

Le chef de réception est responsable du service accueil-réception de l'hôtel. À ce titre, il prend en charge les clients à leur arrivée et leurs demandes spécifiques (prix, programme de fidélité, VIP, en particulier dans les hôtels 4 étoiles et plus), et doit réagir vite face la recrudescence des réservations de dernière minute. Il assure certaines vérifications comptables (ajustements de prix, facturation…). Il endosse aussi un rôle essentiel de chef d'équipe et de formateur. Il coache son équipe et gère le planning. Parfois, le chef de réception est le bras droit de la direction dans les établissements ne disposant pas de responsable ou de directeur d'hébergement (en général ceux qui sont inférieurs à 100 chambres). Dans tous les cas, il doit maîtriser l'anglais.

Éléments qui tirent le salaire vers :
• la fourchette haute : prime de participation si appartenance à un groupe, prime d'objectifs, standing élevé et grande capacité de l'établissement ;
• la fourchette basse : la crise économique qui conjugue gel des salaires et plus de candidats pour un même poste ; le travail en province.
Pour plus d'informations sur le métier, vous pouvez contacter l'Amicale internationale des sous-directeurs et chefs de réception des grands hôtels (AICR), présidée par François Lenne (www.aicr.fr).

 

Réceptionniste         1800 € à 2600 €

Le réceptionniste accueille les clients et facilite leur séjour puis gère leur départ. Il s'occupe des formalités d'enregistrement et de départ, assure le standard, renseigne et assiste les clients. Il les tient informés des programmes de fidélisation, des points de ventes de l'hôtel, prend en charge le change de devises, s'assure du réveil de la clientèle l'ayant réclamé. Il veille à la bonne garde des fonds sous sa responsabilité (sa propre caisse, plus le coffre de la réception). Le réceptionniste assiste ponctuellement le chef de brigade dans la gestion du back-office. Dans les établissements de standing inférieur à 4 étoiles, ce métier nécessite davantage de flexibilité car l'équipe est souvent plus réduite (gestion des petits déjeuners ou du bar…). Selon le Fafih, environ 32 000 personnes en France exercent le métier de réceptionniste.

Éléments qui tirent le salaire à la hausse : flexibilité, service de nuit.
Le marché reste très tendu sur ce poste. Il s'équilibre en salaire notamment avec un apport des candidatures des pays de l'Europe du Sud et de l'Est.



Gouvernante générale (h/f)                  2200 € à 4600 €

De nombreuses missions sont confiées à la gouvernante générale. Elle est garante de l'hygiène et de la sécurité des biens et des personnes (clients et collaborateurs). Elle représente l'image de marque de l'hôtel et répond aux attentes des clients et des collaborateurs. Elle met tout en oeuvre pour atteindre les objectifs fixés par la direction générale.

Ses fonctions sont multiples et variées : leader et manager de son équipe, elle veille à la mise en oeuvre des procédures internes, établit les divers plannings de son département, met en application et suit les impératifs budgétaires (frais de personnel, commandes et stocks de produits, matériel, uniformes, linge…). Elle participe à l'optimisation de la qualité, elle assure le suivi des prestations des divers fournisseurs.

Éléments qui tirent le salaire à la hausse : flexibilité, service de nuit.
Compléments de salaire : prime sur intéressement ou sur objectifs individuels

Les éléments qui tirent le salaire vers :
• la fourchette haute : ancienneté dans la fonction, compétences, prise en charge d'un spa ou d'un service intégré dans le département housekeeping (pressing, fleuristes, jardiniers…), taille de l'équipe à manager, maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, statut cadre.
• la fourchette basse : pas ou peu de maîtrise de la langue anglaise, hôtel de petite capacité, importance de l'équipe, statut agent de maîtrise ou employé.

Pour en savoir plus sur le métier de gouvernante, vous pouvez contacter l'Association des gouvernantes générales de l'hôtellerie (www.aggh.fr), présidée par Corinne Veyssière au niveau national (et Île-de-France), Patricia Derex, pour la région Rhône-Alpes, et Ingrid Recco, pour la région Paca. Vous pouvez aussi les retrouver sur le Blog des Experts de L'Hôtellerie Restauration 'Gouvernantes et service hôtelier'


L'Hôtellerie Restauration : Pouvez-vous nous parler des salaires de la profession pour une gouvernante d'étage et pour une gouvernante générale ?
AGGH : Nous parlons toujours dans la profession de salaire de base. Il se situe entre 1 900 € et 4 700 € bruts pour une gouvernante générale, en fonction de l'expérience dans le poste, des compétences, de la situation de l'hôtel et du nombre de personnes à manager, ainsi que la catégorie de l'établissement. La gouvernante générale est cadre et fait partie du comité de direction. Une assistante gouvernante perçoit 1 800 à 2 500 € bruts, et le salaire d'une gouvernante d'étage se situe entre le smic et 2 300 € bruts.



Gouvernante d'étage                 1800 € à 2600 €

Sous l'autorité directe de la gouvernante générale ou de son assistante, la gouvernante d'étage veille à l'entretien et à la propreté d'un hôtel. Ses fonctions sont diverses : elle encadre le travail des femmes et valets de chambres et des équipiers. Elle contrôle l'état de propreté des chambres et lieux publics, vérifie le bon fonctionnement des installations sanitaires et électriques, assure le suivi des standards ainsi que la mise en place des produits d'accueil… Elle effectue le suivi des clients, avec lesquels elle est en relation permanente, d'où l'importance de parler l'anglais. Elle peut être amenée à occuper les fonctions de la gouvernante du soir ou de gouvernante des lieux publics. Au quotidien, les responsabilités endossées peuvent considérablement varier en fonction de la situation géographique de l'hôtel et de sa capacité, ainsi que de l'organisation du département. Selon le Fafih, environ 3 000 personnes en France exercent le métier de gouvernante d'hôtel.

Éléments qui tirent le salaire vers la fourchette haute : expérience, étendue des responsabilités, maîtrise de l'anglais, polyvalence et responsabilités importantes dans de petites structures.


Femme/valet de chambre                   1 550 € à 2 300 €

La femme de chambre, ou son homologue masculin le valet de chambre (plus rare), a la responsabilité de nettoyer et de ranger les chambres d'hôtel après leur utilisation par les clients, ainsi que de nettoyer les parties communes des étages. Chaque matin, la femme de chambre reçoit son planning lui indiquant les chambres qu'elle doit nettoyer et ranger, avec efficacité et rapidité. Elle fait le ménage, change les draps et refait les lits, passe l'aspirateur, nettoie les sanitaires et la salle de bains qu'elle réapprovisionne en linge propre et envoie le linge sale à la lingerie. Parfois, selon l'organisation de l'hôtel, elle peut également participer au service en chambre du petit déjeuner.



Concierge                     
1 800 € à 2 600 €

Le concierge d'un grand hôtel a pour mission principale de veiller au bon déroulement du séjour des clients et de satisfaire toutes leurs demandes, même les plus originales. Pour cela, il coordonne le travail de l'équipe de réception et du hall (voiturier, portier, bagagiste, groom), il est en contact permanent avec tous les services de l'hôtel, et il gère les relations avec des prestataires extérieurs (loueur de voiture, agences de voyage, réservation de spectacles…). Il mémorise également toutes les habitudes et préférences des clients afin de les satisfaire au mieux lors de prochains séjours.
Ses responsabilités principales :
- faciliter le déroulement du séjour des clients ;
- satisfaire toutes les demandes des clients, même les plus originales.

Pour plus d'informations sur le métier, il existe l'association Les Clés d'or France, présidée par Lionel Lorans, qui compte 435 membres répartis dans 187 hôtels de luxe (www.clefsdor-france.org).



Veilleur de nuit ou night-auditor                     1550 € à 2200 €

Le veilleur de nuit assure l'accueil et la permanence de la réception d'un hôtel pendant toute la nuit. Il tient le registre des arrivées des clients, fournit les clés des chambres et prend note des demandes éventuelles de service pour le lendemain (petit déjeuner en chambre, commande de taxis…). Il garantit également le calme et la sécurité de l'hôtel pendant la nuit. Au petit matin, il fait un compte rendu et transmet les consignes éventuelles de certains clients au réceptionniste qui prend sa relève.
La demande pour ce poste reste très forte.



Bagagiste-voiturier                             1 550 € à 2 000 € 

Voiturier et bagagiste travaillent de concert sous l'autorité du concierge pour assurer le meilleur accueil aux clients des grands hôtels, faciliter leur séjour et satisfaire leurs demandes : le voiturier a la responsabilité du stationnement des voitures des clients tandis que le bagagiste sort les bagages du véhicule et les transporte jusqu'à la chambre, qu'il fait visiter aux clients.

Hélène Binet



A lire aussi :
 
Retrouvez tous les articles du Spécial Carrières

Recevoir la newsletter quotidienne

Partager cet article : Envoyer par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Espace Abonnés
Espace abonnés
Commentaires : Etre alerté des nouveaux commentaires
Signaler un abus

ROBERT Daniel - 14/02/2013 19:08
Dans quel groupe de personnel classez-vous le Room service? Merci d'avance


Réagir à cet article :



Emploi
La Boucherie organise ses premières assises des ressources humaines
vendredi 24 octobre 2014 15:58
L'enseigne rouge et blanche - 125 restaurants en France et à l'international - a organisé, le 20 octobre dernier, ses premières assises des...  Lire la suite
 
Equip'Hôtel 2014 : première édition de l'opération de recrutement Job&You
mercredi 15 octobre 2014 16:11
En matière d'emploi dans l'hôtellerie-restauration, pas toujours facile pour l'offre et la demande de se rencontrer. C'est pourquoi...  Lire la suite
 
 Une journée avec Agnès Hédé, directrice en restauration rapide
jeudi 2 octobre 2014 15:46
Depuis un an, la jeune femme dirige un établissement Pret A Manger. À 33 ans, douée de la bosse...  Lire la suite
 
La croisière recherche des profils gastronomiques
jeudi 2 octobre 2014 09:45
Fini les cantines flottantes à bord des navires de croisière ! Les grands chefs embarquent désormais...  Lire la suite
 
 4 863 visiteurs présents à la 7e édition du salon LHR Emploi
vendredi 26 septembre 2014 16:47
De très nombreux candidats sont venus rencontrer les recruteurs sur le salon LHR Emploi, qui s'est déroulé...  Lire la suite
 

Autres articles...
Spécial Carrières 2013
Spécial Carrières et salaires

Le journal L'Hôtellerie Restauration
   Focus
- Equip'Hotel : préparez votre visite + badge d'accès (21/10/14)
- Accessibilité : publication de l'ordonnance (01/10/14)
- Deux accords sur l'aménagement du temps de travail et la grille des salaires dans les CHR (03/10/14)
- Taxe de séjour : réunion au Quai d'Orsay : hausse programmée (01/10/14)
- Fait maison : du décret à la carte (21/10/14)

Newsletter
Quotidienne
Rechercher une formation une école
Besoin d'un renseignement ? Ayez le réflexe Boite à outils
Salon - Agenda
Salon - Agenda
L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales