Actualités
classées par   Date | Rubrique | Région
 Emploi
Agrandir taille de caractères Réduire taille de caractères Imprimer cet article
Des nems au Chili
mardi 3 mai 2011 12:09

Santiago du Chili (CHILI) Thomas Pignal, Thuy Trinh Vo Nguyen et Mario Gonzalez ont ouvert Vietnam Discovery à Santiago du Chili, en mars 2009. Récit.

 De gauche à droite : Thomas Pignal, Thuy Trinh Vo Nguyen, Thomas Billion et Mario Gonzalez
 
 Vietnam Discovery
 

C’est lors d’une mission réalisée il y a une dizaine d’années que Thomas Pignal, commercial dans l'aéronautique, découvre le Chili. "J’ai trouvé que ce pays avait beaucoup d’avenir, c’est le plus stable d'Amérique latine de par son économie et sa sécurité", remarque-t-il. Il décide donc de s’y installer en 2007, accompagné par Thuy Trinh Vo Nguyen, une Vietnamienne spécialisée dans le tourisme. Pendant un an et demi, Thomas et Thuy-Trinh travaillent dans leurs secteurs respectifs (lui pour Eurocopter, elle pour le réceptif ADSMundo), avant de trouver un concept qu’ils jugent porteur. "Une association franco-chilienne a demandé à Thuy-Trinh, passionnée de cuisine, d’organiser un repas vietnamien qui a reçu un très bon accueil. Après une petite étude de marché, nous nous sommes aperçu qu’il n’existait aucun restaurant vietnamien traditionnel à Santiago et nous avons lancé un service de vente à emporter, Vietnam Discovery", raconte le duo qui s’associe dès le début avec un ami chilien de longue date, Mario Gonzalez

Succès immédiat

Localisée à Bellavista, "un quartier bohème à mi-chemin entre le quartier d'affaires et les quartiers chics", l’enseigne remporte un succès immédiat. Le trio crée une salle de restauration, complétée par une vaste terrasse "exotique" depuis décembre 2010 (soit 89 places au total). L’établissement prisé par une clientèle aisée enregistre un ticket moyen avoisinant les 14 euros. Côté cuisine, Thuy-Trinh Vo Nguyen partage son savoir-faire avec un cuisinier français, Thomas Billion (formé au lycée professionnel d'Audincourt), tandis qu’en salle, les deux autres associés servent et expliquent les différents plats. Carton plein pour le trio : le retour sur investissement est atteint en moins d'un an, et une activité d’import de produits vietnamiens devrait bientôt s’ajouter au service de restauration.

Au Chili, les jeunes entrepreneurs apprécient les prix accessibles de l’immobilier et de la main d’œuvre, les opportunités que les "aventuriers" peuvent saisir, la beauté des paysages et la gentillesse des habitants. Ces dernières années, ils observent aussi une rapide évolution des mentalités ("Les Chiliens voyagent plus, ils sont plus ouverts, plus curieux"), tout en restant critiques. "Il faut avoir beaucoup de patience pour les subtilités administratives, l’embauche de personnel compétent et la sélection de fournisseurs fiables. Il faut aussi choisir avec attention son partenaire local", estiment-ils. Leur conseil ? "Multiplier les contacts sur place pour éviter les erreurs et les pièges."
Violaine Brissart

Les conseils pratiques d’Aude Vidal, responsable communication de la Chambre franco-chilienne pour le Commerce et l'Industrie
Visas : "Les personnes désirant s’installer au Chili doivent solliciter un visa long séjour auprès du consulat du Chili en France. Cependant, on peut toujours entreprendre les démarches une fois au Chili en s’adressant au Ministère de l’Intérieur qui délivrera dans un premier temps un visa de résidence temporaire valable pour un an, renouvelable une fois. Il est ensuite possible de solliciter la résidence définitive."

Les salaires : "Dans ce secteur, les salaires sont très variables. Le salaire d’un cuisinier français en contrat local peut osciller, à ses débuts, entre 350 000 (520 €) et 1,2 million de pesos (1 800 €). Le salaire d’un chef confirmé et ayant de l’expérience à l’étranger dans des grandes chaînes hôtelières peut atteindre 3 à 5 millions de pesos."

La fiscalité : "Pour un entrepreneur, l’impôt sur les bénéfices s’élève à 17 %. Il existe une convention fiscale en vigueur depuis 2006 entre la France et le Chili qui empêche la double imposition pour les résidents."

Couverture médicale : "Au Chili, les cotisations santé représentent à peu près 7 % des salaires : la FONASA (fondo Nacional de Salud) gère les couvertures du système public et l’ISAPRE (Instituciones de salud previsional), celles des assurances privées. Ceux qui souhaitent rester sous le système français peuvent s’adresser à la Caisse des Français de l’Etranger."

La retraite : "Au Chili, le système de retraite se fait par capitalisation : la retraite qui vous sera versée est basée sur la somme que vous aurez épargnée, sous forme de cotisations obligatoires, tout au long de votre vie active. L’âge de la retraite est de 65 ans pour les hommes, 60 pour les femmes."

Les créneaux porteurs : "Les boutique hôtels et les restaurants gourmets sont en plein essor à Santiago depuis quelques années. Pour que le business marche, il faut proposer un concept différent et pouvoir compter sur un cercle social important pour commencer."



A lire aussi :
 
www.vietnamdiscovery.cl

Recevoir la newsletter quotidienne

Partager cet article : Envoyer par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Emploi
 4 863 visiteurs présents à la 7e édition du salon LHR Emploi
vendredi 26 septembre 2014 16:47
De très nombreux candidats sont venus rencontrer les recruteurs sur le salon LHR Emploi, qui s'est déroulé...  Lire la suite
 
 Une journée avec Daby Traoré, garçon de café au Lazare
vendredi 19 septembre 2014 09:19
Travailleur enjoué et bourré de qualités le jeune homme a été embauché dans le nouveau restaurant d'Éric Frechon...  Lire la suite
 
Les salles à manger de direction : une niche bien gardée
jeudi 18 septembre 2014 12:09
Dans les grandes sociétés, il existe de discrets salons où s'affairent des hôteliers, souvent en extra, pour le compte exclusif d'un p.-d.g...  Lire la suite
 
J-8 avant le salon LHR Emploi
mercredi 17 septembre 2014 14:16
Le salon biannuel organisé par L'Hôtellerie Restauration se déroulera le 25 septembre au Centquatre à Paris. Près de 50 recruteurs en...  Lire la suite
 
 Gaëlle Leroy (Pizza Hut) : "Des besoins en recrutement constants"
mercredi 17 septembre 2014 11:37
Le groupe prévoit l'ouverture d'une quinzaine de restaurants en Île-de-France et dans le Nord, d'ici à cinq ans.  Lire la suite
 

Autres articles...
   
Spécial Carrières 2013
Spécial Carrières et salaires

Le journal L'Hôtellerie Restauration
   Focus
- Accords sur la modulation du temps de travail et la grille des salaires dans les CHR (30/09/14)
- Taxe de séjour : Les propos d'Anne Hidalgo créent la polémique (12/09/14)
- Fait maison : Hervé This organise un débat sur le Fait maison (25/09/14)

Newsletter
Quotidienne
Rechercher une formation une école
Besoin d'un renseignement ? Ayez le réflexe Boite à outils
Salon - Agenda
Salon - Agenda
L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales