En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !
Actualités
classées par   Date | Rubrique | Région
 Emploi
Agrandir taille de caractères Réduire taille de caractères Imprimer cet article
Le contrat de travail à bord des bateaux de croisière
jeudi 18 décembre 2008

Les océans ne sont pas des zones de non droit. La vie et le travail dans la marine marchande sont régis par des textes internationaux.

La Convention 147 de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) définit les bases du droit du travail maritime. D’autres textes s'ajoutent à cette convention. La France a signé la plupart d'entre eux et la Direction du Travail des Affaires Maritimes (DTAM) exerce quotidiennement des opérations de contrôle sur 25 % des navires qui pénètrent dans nos eaux territoriales. L'engagement d'un navigant est concrétisé par la signature entre l'armateur ou son représentant et le marin, d'un contrat de travail. 

Le contrat de travail maritime

La Convention 22 de l'OIT définit les règles relatives au contrat de travail maritime qui peut être conclu, soit à durée déterminée, soit au voyage, ou, si la législation nationale le permet, pour une durée indéterminée. Il doit comporter obligatoirement les mentions suivantes : l’identité du navigant, l’identité du navire, l’effectif présent sur le bâtiment, le lieu et la date de conclusion du contrat, le voyage ou les voyages à entreprendre s'ils peuvent être déterminés au moment de l'engagement, le service auquel le marin doit être affecté, le montant des salaires, la date d'expiration du contrat, si le contrat a été conclu pour une durée indéterminée, les conditions dans lesquelles chaque partie pourra dénoncer le contrat ainsi que le délai de préavis, ce délai ne devant pas être plus court pour l'armateur que pour le marin et enfin les congés payés annuels.

La durée des contrats

Les compagnies proposent habituellement des contrats de 4 à 6 mois renouvables. Des avantages sont liés à l'expiration du contrat, d'autres interviennent à l'occasion de l'embarquement pour un deuxième engagement. Il s'agit en particulier des frais de transport. C'est une forme de prime pour les personnels qui restent fidèles à leur employeur.
François Pont, auteur du Guide des jobs à bord*.



A lire aussi :
 
Retrouvez d'autres articles sur les croisières
Retrouvez d'autres articles sur l'emploi à bord des bateaux et des trains
*Pour commander l'ouvrage : embarquer.net ou fnac.com


Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email
Emploi
 Une journée avec Géraldine Browaëys, réceptionniste au Meurice
vendredi 24 février 2017 10:19
La passion de l'accueil chevillée au corps, un sens du service inébranlable, une certaine résistance à la fatigue physique… Le métier de...  Lire la suite
 
#stopturnover : le partage en entreprise, édito du journal du 23 février 2017  mercredi 22 février 2017 11:09
En dernier ressort, le succès d'une entreprise revient à quoi ? A faire mieux que ses concurrents. Et la prestation qu'on offre à ses...  Lire la suite
 Turnover : comment lutter contre ?
mercredi 15 février 2017 12:28
Conditions de travail jugées ingrates, salaire insuffisant… Les employés, comme les candidats à l'embauche, n'hésitent plus à papillonner...  Lire la suite
 
Chuteur, un nouveau métier en tension dans la restauration
lundi 13 février 2017 11:42
La nécessaire pacification des terrasses et des restaurants, en particulier le soir dans le centre ville des grandes agglomérations, est à...  Lire la suite
 
Dénicher un job d'été
vendredi 3 février 2017 14:42
Pour les jeunes âgés de 16 ans ou plus, les métiers des CHR sont souvent une bonne aubaine pour travailler pendant la période estivale...  Lire la suite
 

Autres articles...
   
Spécial Carrières 2013
Spécial Carrières et salaires

Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration
Newsletter
Quotidienne
Rechercher une formation une école
Besoin d'un renseignement ? Ayez le réflexe Boite à outils
Salon - Agenda
Salon - Agenda
L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales