En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !
Actualités
classées par   Date | Rubrique | Région
 Emploi
Agrandir taille de caractères Réduire taille de caractères Imprimer cet article
Le contrat de travail à bord des bateaux de croisière
jeudi 18 décembre 2008

Les océans ne sont pas des zones de non droit. La vie et le travail dans la marine marchande sont régis par des textes internationaux.

La Convention 147 de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) définit les bases du droit du travail maritime. D’autres textes s'ajoutent à cette convention. La France a signé la plupart d'entre eux et la Direction du Travail des Affaires Maritimes (DTAM) exerce quotidiennement des opérations de contrôle sur 25 % des navires qui pénètrent dans nos eaux territoriales. L'engagement d'un navigant est concrétisé par la signature entre l'armateur ou son représentant et le marin, d'un contrat de travail. 

Le contrat de travail maritime

La Convention 22 de l'OIT définit les règles relatives au contrat de travail maritime qui peut être conclu, soit à durée déterminée, soit au voyage, ou, si la législation nationale le permet, pour une durée indéterminée. Il doit comporter obligatoirement les mentions suivantes : l’identité du navigant, l’identité du navire, l’effectif présent sur le bâtiment, le lieu et la date de conclusion du contrat, le voyage ou les voyages à entreprendre s'ils peuvent être déterminés au moment de l'engagement, le service auquel le marin doit être affecté, le montant des salaires, la date d'expiration du contrat, si le contrat a été conclu pour une durée indéterminée, les conditions dans lesquelles chaque partie pourra dénoncer le contrat ainsi que le délai de préavis, ce délai ne devant pas être plus court pour l'armateur que pour le marin et enfin les congés payés annuels.

La durée des contrats

Les compagnies proposent habituellement des contrats de 4 à 6 mois renouvables. Des avantages sont liés à l'expiration du contrat, d'autres interviennent à l'occasion de l'embarquement pour un deuxième engagement. Il s'agit en particulier des frais de transport. C'est une forme de prime pour les personnels qui restent fidèles à leur employeur.
François Pont, auteur du Guide des jobs à bord*.



A lire aussi :
 
Retrouvez d'autres articles sur les croisières
Retrouvez d'autres articles sur l'emploi à bord des bateaux et des trains
*Pour commander l'ouvrage : embarquer.net ou fnac.com


Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email
Emploi
Fidéliser ses collaborateurs saisonniers
jeudi 23 juin 2016 11:20
Vincent Maillard peut compter sur 60 % d'employés saisonniers fidèles qui reviennent chaque année. C'est avant tout un état d'esprit et une...  Lire la suite
 
DJ : est-ce vraiment une valeur ajoutée dans un bar ou un restaurant ?
vendredi 10 juin 2016 15:18
Qu'il soit embauché ou qu'il vienne de façon ponctuelle, le DJ a pour mission d'apporter un habillage sonore à un lieu. Pourquoi la greffe...  Lire la suite
 
Pôle chef, service en situation
mardi 31 mai 2016 17:24
Dans l'Aude, l'opération a ouvert, le temps d'un concours, la salle d'un restaurant étoilé...  Lire la suite
 
Comment remplacer au pied levé un chef malade ?
lundi 30 mai 2016 10:26
Face aux imprévus, pas de panique : des solutions existent pour assurer le coup de feu. Revue de détails avec Julia Rousseau, spécialiste en recrutement.  Lire la suite
 
Le Club Med propose un vrai parcours métier
mercredi 25 mai 2016 16:20
La nouvelle campagne de recrutement été pour les villages Europe, Afrique, Moyen-Orient vient d'être lancée...  Lire la suite
 

Autres articles...
   
Spécial Carrières 2013
Spécial Carrières et salaires

Le journal L'Hôtellerie Restauration
Euro 2016
Vous vivez l’Euro de foot 2016
au quotidien ?

Envoyez vos photos sur LHR-Contacts avec le #euro2016.

Suivez l’actualité sur le sujet, et notamment "Les droits à payer pour diffuser l’euro 2016" en cliquant ici
Newsletter
Quotidienne
Rechercher une formation une école
Besoin d'un renseignement ? Ayez le réflexe Boite à outils
Salon - Agenda
Salon - Agenda
L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales